Les locomotives du Brienz Rothorn Bahn

Le Brienz Rothorn Bahn possède onze locomotives à vapeur et trois locomotives diesel. Huit des onze locomotives à vapeur sont en état de marche et régulièrement utilisées. Le chemin de fer possède encore aujourd’hui cinq locomotives datant de l’époque de la création du chemin de fer en 1891/92, dont les locomotives 2 et 5 sont régulièrement utilisées – les autres locomotives alimentées au charbon nécessitent de gros efforts pour être remises en état de marche. Avec un équipage de trois personnes, elles transportent jusqu’à 50 passagers. Les locomotives 6 et 7, construites en 1933/35, s’ajoutent aux vétérans de l’avant-dernier siècle : avec un équipage de trois personnes, elles transportent déjà 80 passagers. Lorsque la construction de téléphériques a connu un boom dans les années 60 et que des remontées mécaniques beaucoup plus économiques ont été construites, le problème du manque de capacités de transport et de l’exploitation coûteuse de la vapeur est devenu de plus en plus important. On a essayé d’acquérir de nouvelles locomotives à vapeur plus économiques. Mais cela n’était pas possible dans les années 70 ; plus aucune usine de locomotives n’était intéressée par le développement de locomotives à vapeur. La solution au problème fut temporairement l’acquisition de locomotives diesel. En 1975, après la mise en service d’un prototype de locomotive diesel, les locomotives 9+10 et, en 1987, la locomotive 11 ont rejoint le Brienz Rothorn Bahn. En 1992, à l’occasion de son centenaire, le BRB a pu mettre en service la première locomotive à vapeur chauffée au mazout – la n° 12. En 1996, les locomotives 14+15 sont venues s’y ajouter et, à partir de 2004, la locomotive 16 est venue enrichir le service de transport. Les locomotives diesel hydrostatiques et les locomotives à vapeur chauffées au mazout transportent 112 passagers avec un équipage de deux personnes.